Il est temps de doubler la formation sur la résilience


Par Wayne M. Sotile, PhD, et Gary R. Simonds, MD, MHCDS

Partout aux États-Unis, le taux d’infection au COVID-19 explose. Alors que les États assouplissent les restrictions, beaucoup constatent une augmentation substantielle des cas signalés. La courbe ne s’aplatit pas partout; en fait, il va dans la direction opposée. Une chose est sûre: les professionnels de la santé sont toujours en difficulté – et cela souligne la nécessité pour eux d’adopter une approche presque militaire pour renforcer leur résilience.

Être capable de rester calme et concentré sur les premières lignes des soins de santé en cas de pandémie ne se produit pas simplement. Cela nécessite un entraînement rigoureux, comme un soldat des forces spéciales ou un athlète d’élite. Et cela doit être continu.

Si les travailleurs de la santé ne renforcent pas leur résilience, ils peuvent souffrir d’épuisement professionnel ou de SSPT plus tard sur la route. (Considérez que les études menées sur les survivants de l’attentat à la bombe d’Oklahoma City en 1995 six mois plus tard ont révélé que 45% des participants souffraient d’un trouble psychiatrique post-catastrophe et 34,3% avaient le SSPT.1)

Le remède est de pratiquer quotidiennement des tactiques fondamentales de renforcement de la résilience. Non seulement cela peut vous aider à éviter le SSPT à l’avenir, mais cela peut entraîner ce que l’on a appelé une croissance post-traumatique.

L’idée est de prendre ces habitudes d’adaptation. Ensuite, quand la chaleur est allumée, votre formation commencera. Et même si la pandémie a disparu demain – ce qui, évidemment, ce ne sera pas le cas – les travailleurs de la santé seront toujours confrontés à des conditions stressantes et traumatisantes.

Nous avons passé une grande partie de notre carrière à découvrir quelles sont ces habitudes. Nous avons étudié des professionnels de la santé de haute performance et isolé les tactiques qu’ils utilisent pour faire face au stress et renforcer leur résilience. Voici quelques principes fondamentaux qui peuvent vous aider à gérer votre énergie et à protéger votre bien-être sur le long terme.

Ajoutez régulièrement à vos réserves d’énergie personnelles émotionnelles et relationnelles. Stockez des expériences positives comme jouer avec votre enfant, aller à un pique-nique dans la cour avec votre partenaire ou regarder un film amusant pendant votre jour de congé. De cette façon, les «retraits» qui accompagnent le stress constant ou émergent auquel vous êtes confronté ne «briseront» pas vos capacités d’adaptation.

Reconnaître et récolter les augmentations quotidiennes. Même dans les circonstances les plus lamentables, vous pouvez trouver des «élévations» – des événements heureux, réaffirmant, exaltants et rétablissant la paix – au travail. Notez-les, savourez-les et célébrez-les. Des exemples peuvent être lorsque votre patient tourne un coin, quand un donateur anonyme achète le déjeuner ou le dîner pour le personnel, ou quand un envoi de masques cousus à domicile arrive juste à temps.

Les hausses quotidiennes sont toujours là même lorsque tout semble sombre. Plus vous les recherchez, plus ils seront faciles à repérer.

Contrôlez vos réactions de stress physiologiques, en apprenant à exécuter l’activation «à l’état d’équilibre». Il est important d’apprendre cet art raffiné de la gestion des «combats de feu» de la crise de la vie ou de la mort en restant suffisamment actif pour être au sommet de notre forme, mais suffisamment «calme» pour pouvoir maintenir une pensée claire et de l’endurance. Il s’agit d’un ensemble de compétences enseignable et apprenable.
Pratiquez des attitudes qui favorisent la résilience. Une attitude positive peut faire une différence dans ce que vous ressentez. Intégrez ces boosters de résilience à votre propre expérience médicale au quotidien:

* Optimisme réaliste: c’est vraiment difficile. Mais nous allons nous en sortir.

* Merveille (alias apprendre à voir le familier d’une manière inconnue): des bébés en bonne santé naissent même dans cette pandémie. Comme c’est miraculeux que la vie trouve un moyen.

* Signification: je suis ici pour aider les autres et mon travail compte vraiment.

Apprenez à contrer les schémas de pensée générateurs de stress. Vous pouvez vous surprendre à imaginer les pires scénarios ou à vous livrer à des pensées catastrophiques, à exagérer, à vous humilier ou à vous blâmer ou à blâmer les autres. C’est normal, mais de tels schémas de pensée peuvent dégénérer. Vérifiez fréquemment avec vous-même. Lorsque vous vous surprenez à penser à des pensées dommageables, arrêtez-vous doucement et choisissez plutôt une pensée plus saine.

Prenez bien soin de votre santé physique. Faites tout ce que vous pouvez pour garder votre corps fort. Essayez de manger sainement, en vous concentrant sur beaucoup de fruits, de légumes et de grains entiers. Dormez autant que possible. Hydratez-vous avec de l’eau. Oui, vous êtes fatigué, mais essayez de vous promener pendant votre jour de congé. Notre santé physique et mentale est interconnectée et il est plus important que jamais de maintenir votre système immunitaire fort de nos jours.

Débriefez régulièrement les effets de la «bataille» quotidienne. Au lieu de vous montrer dur et de vous battre, soyez ouvert sur la façon dont vous êtes affecté par les expériences douloureuses que vous vivez chaque jour. Trouvez un collègue, un ami ou un membre de votre famille de confiance pour vous aider à gérer les sentiments de choc, de désespoir, d’indignation, de colère ou de culpabilité que vous ressentez.

Développer et partager une vision du futur. Avec des collègues proches, des coéquipiers ou des proches, articulez votre vision d’un avenir souhaité. Si vous vous souvenez que de bonnes choses vous attendent personnellement et professionnellement, il vous sera plus facile de persévérer dans les moments difficiles. Nous devons tous nous rappeler que la pandémie ne durera pas éternellement.

Rappelez-vous que vous avez déjà vécu des moments difficiles, des pertes et des revers. Pensez à la façon dont vous avez géré et finalement réussi à surmonter les défis précédents. Dites-vous que vous y arriverez également. Cette pratique stimule votre prise de conscience de l’auto-efficacité – la confiance en soi spécifique à une tâche – pour faire face à des circonstances même nouvelles.

Trouvez (et adoptez) une philosophie qui vous aide à faire face à long terme. Nous devons tous trouver un moyen de mettre ce qui se passe en perspective, un moyen qui nous permette de persévérer face à des nouvelles de plus en plus mauvaises. Un exemple pourrait être: « Il n’y a pas de personnes / familles / organisations parfaites, mais nous apprenons tous en faisant face à cela. »

Appel à une idéologie supérieure qui offre de l’espoir. Si vous croyez en une puissance supérieure nourricière, vous devez vraiment vous appuyer sur ce système de croyance dès maintenant. Prenez du temps pour la prière ou la méditation. Sinon, faites confiance à votre organisation, à votre équipe ou à la résilience humaine et à l’innovation en général. Ou réaffirmez votre engagement à endurer pour quelque chose ou quelqu’un d’autre que vous-même, comme votre partenaire et vos enfants, vos parents ou vos amis.

Cette pandémie révèle le besoin désespéré de notre industrie en matière de formation à la résilience. Il est temps de commencer à vous traiter comme le plus performant que vous êtes déjà. Si vous donnez à votre corps et à votre esprit ce dont ils ont besoin maintenant, vous grandirez de cette expérience et en ressortirez plus forts que jamais.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *