Inauguration d’un complexe de laboratoires à Seibersdorf – Wiener Zeitung Online


L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a inauguré vendredi un nouveau complexe de laboratoires pour trois de ses laboratoires à Seibersdorf (Basse-Autriche). Le bâtiment, nommé d’après le directeur de l’AIEA, Yukiya Amano, décédé en 2019, abrite des laboratoires sur une superficie utilisable de 1500 mètres carrés, qui traitent de sujets tels que la santé animale, la sécurité alimentaire et la protection de l’environnement ainsi que la gestion des sols et de l’eau.

La nouvelle installation est conçue pour accroître la capacité de l’AIEA à aider les pays à combattre et à prévenir les maladies animales transfrontalières et les zoonoses telles que Covid-19, et à relever les défis du changement climatique et de la sécurité alimentaire.

L’AIEA a eu huit laboratoires pour diverses applications nucléaires à Seibersdorf depuis 1962, où le centre de recherche autrichien nommé d’après l’emplacement était toujours basé. Un projet de modernisation a été lancé en 2014 car les installations n’ont pas fait l’objet de rénovations importantes ou de rénovations depuis lors.

En 2017, le Laboratoire de lutte antiparasitaire de l’AIEA a reçu de nouveaux locaux et de nouveaux équipements. Il y a maintenant environ deux fois plus d’espace avec le bâtiment de trois étages ouvert par le directeur général de l’AIEA Rafael Mariano Grossi et le ministre des Affaires étrangères Alexander Schallenberg (ÖVP) pour le « Laboratoire de production et de santé animale », le « Laboratoire de protection des aliments et de l’environnement » et le  » Laboratoire de gestion des sols et de l’eau et de nutrition des cultures « . Ces instituts de recherche sont tous gérés par l’AIEA en collaboration avec l’Organisation mondiale de l’alimentation FAO.

Coût de 19,2 millions d’euros

Le coût du nouveau bâtiment, d’un montant de 19,2 millions d’euros, a été augmenté grâce aux contributions de plusieurs États membres de l’AIEA, de particuliers et de partenaires institutionnels. À ce jour, plus de 39 millions d’euros ont été investis dans l’initiative de modernisation. Au printemps, le directeur général de l’AIEA, Rafael Mariano Grossi, a annoncé un nouveau bâtiment pour les quatre autres laboratoires d’énergie atomique de Seibersdorf.

Grossi a souligné l’importance des laboratoires d’application nucléaire de l’AIEA pour aider les pays membres de l’AIEA à lutter contre la pandémie de Covid-19. L’Agence de l’énergie atomique a fourni des équipements de test pour la détection par PCR du virus, des accessoires et des équipements de protection individuelle dans environ 120 pays. De plus, des webinaires et des instructions vidéo pour les professionnels de la santé et des laboratoires sont proposés pour l’échantillonnage et le traitement. (apa)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *