Kendall Jenner prend la route décontractée pour ses plans de dîner avec Caitlyn Jenner et Cara Delevingne! Vérifiez-le.


Il n’y aura pas de festival du film Telluride cette fête du travail dans le Colorado, mais les programmeurs ont dévoilé les sélections de cette année aurait a été. Tout comme la programmation 2020 du Festival de Cannes, les films Telluride de cette année peuvent au moins porter l’imprimatur du festival alors que nous nous dirigeons vers le circuit d’automne. La 47e édition du Telluride Film Festival était prévue du 3 au 7 septembre. Voir la programmation complète, comme révélé lundi, ci-dessous.

L’idée en présentant les sélections Telluride est de recommander le meilleur du cinéma cette année dans l’espoir que le public recherchera ces films dans d’autres festivals d’automne (ou ce qu’il en reste) sur toute la ligne. Avec les Oscars 2021 repoussés jusqu’au 25 avril, il y a à la fois moins de pression sur ces films pour se produire pour des récompenses, mais aussi un écrasement de films en retard depuis la mise en quarantaine, ce qui en fait une saison compétitive.

Le Festival international du film de Toronto a lieu cette année, mais avec un mélange considérablement réduit de 50 films, tout comme le Festival du film de Venise à échelle réduite en Italie. Le Festival du film de New York est en train de façonner sa programmation alors que vient d’annoncer que «Nomadland» de Chloé Zhao serait la pièce maîtresse du film. L’autre grand festival d’automne, AFI Fest, n’a fait aucune annonce sur les changements de programmation au milieu de la pandémie. On s’attend à ce que la majorité de ces festivals, comme tous les festivals précédents depuis mars aux États-Unis, aient une composante virtuelle à l’écoute du public.

Voir la gamme complète de Telluride ci-dessous.

AFTER LOVE (réal. Aleem Khan, Royaume-Uni, 89 min)

ALL IN: THE FIGHT FOR DEMOCRACY (dir. Liz Garbus, Lisa Cortés, USA, 102 min)

L’ALPINISTE (dir. Peter Mortimer, Nick Rosen, USA, 92 min)

AMMONITE (réal. Francis Lee, Royaume-Uni, 117 min)

ANDREY TARKOVSKY. UNE PRIERE AU CINEMA (dir. Andrey A. Tarkovsky, Italie-Fédération de Russie-Suède, 97 min)

POMMES (dir. Christos Nikou, Grèce-Pologne-Slovénie, 90 min)

L’AUTOMATE (réal. Lisa Hurwitz, USA, 79 min)

THE BEE GEES: COMMENT RÉPARER UN CŒUR BRISÉ (réal. Frank Marshall, USA, 111 min)

CHARLATAN (dir. Agnieszka Holland, République tchèque-Irlande-Pologne-Slovaquie, 118 min)

CONCRETE COWBOY (réal. Ricky Staub, USA, 111 min)

CHER MONSIEUR. BRODY (réal. Keith Maitland, États-Unis, 97 min)

LE DUC (réal. Roger Michell, Royaume-Uni, 96 min)

LE PÈRE (réal. Florian Zeller, Royaume-Uni-France, 97 min)

FIREBALL: VISITEURS DES MONDES SOMBRES (dir. Werner Herzog, Clive Oppenheimer, Royaume-Uni-USA, 97 min)

IBRAHIM (dir. Samir Guesmi, France, 84 min)

MAINSTREAM (dir. Gia Coppola, USA, 94 min)

MANDIBULES (dir. Quentin Dupieux, France, 77 min)

MLK / FBI (réalisation Sam Pollard, USA, 104 min)

LE PLUS BEAU GARÇON DU MONDE (dir. Kristina Lindström, Kristian Petri, Suède, 93 min)

NEVER GONNA SNOW AGAIN (dir. Małgorzata Szumowska, co-dir. Michał Englert, Pologne-Allemagne, 113 min)

NOMADLAND (dir. Chloé Zhao, USA, 108 min)

NOTTURNO (dir. Gianfranco Rosi, Italie-France-Allemagne, 100 min)

PRAY AWAY (dir. Kristine Stolakis, USA, 101 min)

IL N’Y A PAS DE MAL (dir. Mohammad Rasoulof, Allemagne-Iran, 152 min)

TO THE MOON (réalis. Tadhg O’Sullivan, Irlande, 76 min)

TORN (réal. Max Lowe, États-Unis, 92 min)

THE TRUFFLE HUNTERS (dir. Michael Dweck, Gregory Kershaw, Italie-USA-Grèce, 84 min)

TRUMAN & TENNESSEE: UNE CONVERSATION INTIME (réal. Lisa Immordino Vreeland, USA, 86 min)

LA MANIÈRE QUE JE LE VOIS (réal. Dawn Porter, USA, 100 min)

PRIX MÉDAILLON D’ARGENT

Les lauréats choisis pour les Silver Medallion Awards 2020, qui reconnaissent les contributions importantes des artistes au monde du cinéma, sont l’acteur lauréat d’un Oscar Sir Anthony Hopkins (LE PÈRE), l’actrice lauréate d’un Oscar Kate Winslet (AMMONITE), et acclamée par la critique. réalisatrice, scénariste et productrice Chloé Zhao (NOMADLAND).

Le programme de courts métrages du Telluride Film Festival comprend un programme de courts métrages; Student Prints, organisée par l’écrivain, réalisateur et producteur nommé aux Oscars Gregory Nava; Cartes d’appel; et Great Expectations, tous deux organisés par l’écrivain, réalisateur et producteur lauréat d’un Oscar, Barry Jenkins.

SHORTS LONGS

THE LETTER ROOM (dir. Elvira Lind, USA, 32 min)

LINDA AND THE MOCKINGBIRDS (dir. James Keach, USA, 40 min)

PAWS IN PRISON (réal. Bill Guttentag, USA, 31 min)

LES PORCS TOXIQUES DE FUKUSHIMA (dir. Otto Bell, Japon-USA, 35 min)

WHEN WE WERE BULLIES (réalisateur Jay Rosenblatt, USA, 36 min)

IMPRESSIONS ÉTUDIANTS

BORDER (dir. Shu Zhu, Ino Yang Popper, AFI, USA, 4 min)

FOREVER (réalisation Mitch McGlocklin, USC, USA, 7 min)

METAMORPHOSE (dir. Xi Wang, USC, USA, 4 min)

PEEPS (dir.Sophie Somerville, Victorian College of the Arts, Australie, 17 min)

SILENTO (dir. Esteban García Vernaza, Columbia University, Colombie, 11 min)

QUELQUE CHOSE EN QUOI CROIRE (dir. Fany de la Chica, Université Columbia, Espagne, 13 min)

UNDER THE HEAVENS (SEIVA BRUTA) (dir. Gustavo Milan, NYU, Brésil, 17 min)

VIKTOR ON THE MOON (dir. Christian Arhoff, École nationale de cinéma du Danemark, Danemark, 28 min)

DE GRANDES ATTENTES

DA YIE (dir. Anthony Nti, Belgique-Ghana, 20 min)

Comment regarder: Brussels Short Film Festival (2 au 12 septembre), Off-Courts Trouville (4 au 12 septembre), DC Shorts Film Festival (10 au 23 septembre), Short Shorts Film Festival & Asia (16 septembre) -27), écran en ligne https://vimeo.com/ondemand/dayieshortfilm

GRAMERCY (réal. Jamil McGinnis, Pat Heywood, USA, 23 min)

UNFORGIVABLE (dir. Marlén Viñayo, El Salvador, 36 min)

CARTES D’APPEL

BENJAMIN, BENNY, BEN (dir. Paul Shkordoff, Canada, 7 min)

BITTU (dir. Karishma Dev Dube, Inde-USA, 17 min)

JARDINS COMMUNAUTAIRES (dir. Vytautas Katkus, Lituanie, 15 min)

DAVID (réal. Zachary Woods, États-Unis, 11 min)

I, JULIA (dir. Arvin Kananian, Suède, 14 min)

CONGÉ D’ABSENCE (dir. Anton Sazonov, Fédération de Russie, 12 min)

L’ASTRONAUTE PERDU (dir. Ben Proudfoot, USA, 13 min)

S’inscrire: Restez au courant des dernières actualités cinématographiques et télévisées! Inscrivez-vous à nos newsletters par e-mail ici.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *