Les clients pourront bientôt voir la valeur nutritive des plats cuisinés dans le menu du restaurant-ANI


Par Priyanka Sharma
New Delhi [India], 1er août (ANI): La prochaine fois que vous vous rendrez à une articulation de la chaîne alimentaire pour manger, vous pourrez peut-être calculer les calories absorbées dans les aliments consommés.
La Food Safety and Standards Authority of India (FSSAI), dans le cadre de son «Eat Right Initiative», a décidé de mettre en œuvre des réglementations en vertu desquelles un conjoint de la chaîne alimentaire sera invité à informer la valeur nutritive des aliments qu’il sert.
Le principal organisme de réglementation alimentaire apporte un amendement à la réglementation sur l’étiquetage dans la loi FSSAI en vertu de laquelle les propriétaires de restaurants doivent déclarer «la taille de la portion de l’aliment» et la valeur nutritive, y compris les vitamines, les graisses, les glucides et les calories totales.
Initialement, ces réglementations sont proposées pour les exploitants du secteur alimentaire (FBO) ayant plus de 10 établissements de la chaîne alimentaire ou les FBO qui ont une licence centrale délivrée par l’agence de réglementation alimentaire faîtière.
« Il serait obligatoire pour les grands restaurateurs de mentionner la présence d’une valeur calorique (kcal par portion et taille de portion) dans les aliments. Ils doivent l’afficher sur la carte de menu ou un livret sur la table. Les FBO seront également requis pour afficher des informations sur les besoins en calories. Un adulte actif moyen a besoin de 2000 Kcal par jour », a déclaré un haut responsable de la FSSAI à l’ANI.
Les restaurateurs devront également fournir des informations sur la présence de huit allergènes présents dans les produits alimentaires – gluten, crustacés, lait et produits laitiers, œufs, poisson et produits de la pêche, arachides ou fruits à coque, soja et sulfites.
L’affichage des informations nutritionnelles sera volontaire jusqu’à ce que la FSSAI émette une notification.
« C’est pour la première fois qu’un tel amendement est mis en œuvre par la FSSAI en ce qui concerne les aliments cuits. Notre idée est de fournir des aliments sains et sûrs aux gens. Il y a une prise de conscience croissante de la consommation d’aliments sains. Ces règlements sont en cours sous » Eat Bonne initiative. Pour le moment, ce sera volontaire pour toutes les OP. Tout en déclarant des informations nutritionnelles, nous leur donnons une limite de tolérance de 25% », a déclaré un autre haut responsable de la FSSAI au courant de cette évolution.
Ces réglementations ont été élaborées par un groupe scientifique du régulateur alimentaire et seront probablement notifiées prochainement et deviendront alors obligatoires pour tous les géants de la chaîne alimentaire.
À l’heure actuelle, seuls les aliments emballés ou les aliments prêts à consommer ont des informations nutritionnelles sur l’emballage de l’aliment.
Certains pays européens ont déjà la pratique selon laquelle les magasins déclarent la valeur nutritive des aliments cuits qu’ils vendent. (ANI)

Avertissement: Les opinions exprimées dans l’article ci-dessus sont celles des auteurs et ne représentent ni ne reflètent nécessairement les vues de cette maison d’édition. Sauf indication contraire, l’auteur écrit à titre personnel. Ils ne sont pas destinés et ne doivent pas être considérés comme représentatifs des idées, attitudes ou politiques officielles d’une agence ou d’une institution.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *