Palate Pleasures, inspiré par grand-mère et chef Rod, continue de grandir


Chef Patience Clark, propriétaire de Palate Pleasures

La chef Patience Clark, propriétaire de Palate Pleasures, a appris le pouvoir de la cuisine en grandissant dans le sud de Madison, où son arrière-grand-mère, Louise Dunlop, qui possédait une maison sur Fisher Street pendant plus de 60 ans, préparait un délicieux dimanche. dîners pour nourrir la famille et les amis.

«Ma grand-mère a été mon inspiration culinaire. Et mon grand-père, Roy Dunlop, était autrefois chef chez UW-Madison », raconte Clark à Madison365. «Ma grand-mère – il y a environ trois ou quatre ans – m’a transmis tous ses livres de cuisine pour que je puisse personnaliser mes menus et m’assurer que tous mes desserts sont des recettes de famille.

«Ma grand-mère est l’endroit où j’ai eu mon idée pour les dîners du dimanche. Chaque dimanche, elle cuisinait un repas extravagant pour notre famille ou pour la communauté ou pour quiconque avait faim – ils savaient qu’ils pouvaient venir en 1710 [Fisher St.] et prenez une assiette, »continue Clark. «C’est de là que viennent les repas traditionnels du dimanche. Je l’ai fait «Choix du chef» parce que c’est ainsi que grand-mère l’a fait. »

Clark organise maintenant sa propre version du traditionnel dîner du dimanche qui propose des cuisines réconfortantes du monde entier dans son entreprise de restauration en pleine croissance, Palate Pleasures. Son voyage a commencé il y a environ cinq ans en s’inspirant du regretté chef Rod Ladson, le chef exécutif du Bonefish Grill sur le côté ouest de Madison, avec qui elle a noué une amitié alors qu’elle travaillait comme serveur.

«Le chef Rod a vraiment essayé de me faire devenir chef du temps qu’il était en vie», se souvient Clark. «J’avais un intérêt à être chef cuisinier et à avoir ma propre entreprise de restauration et je suivais une formation auprès de ma grand-mère de 96 ans. J’apprendrais des techniques d’elle, puis le chef Rod m’apprendrait certaines choses que j’aurais besoin de savoir au magasin.

Ladson est décédé très soudainement le 13 juillet 2018, à l’âge de 50 ans. Ce fut un choc énorme et soudain pour la famille, les amis et les membres de la communauté qui aimaient le généreux et bien-aimé chef, homme d’affaires, mentor et partisan désintéressé de Madison. . C’est juste après son décès que Clark a décidé qu’elle se lancerait dans son rêve de devenir chef.

Chef Rod Ladson

«Je l’ai fait en son honneur et j’ai commencé mon parcours de chef», se souvient-elle. «J’ai commencé par organiser de petits événements pour différents amis et ma famille et je l’ai transformé en entreprise et suis allé chercher ma LLC.»

Elle a décidé de l’appeler «Plaisirs du palais».

« Une chose que le chef Rod avait l’habitude de dire quand il donnait à manger aux gens était: » Laissez-moi faire plaisir à votre palais très vite. « C’était l’une de ses choses préférées à dire à Bonefish Grille, » dit Clark. «En son honneur, j’ai nommé mon entreprise« Plaisirs du palais ».»

Elle a commencé par faire les «dîners du dimanche» de sa grand-mère.

«À partir de jeudi, les gens pouvaient consulter mon site Web et pré-commander un repas pour le dimanche en fonction de mon menu de restauration», dit Clark. «Ce que j’ai découvert, c’est que les gens aiment la cuisine mexicaine et que les gens aiment la cuisine du Sud. J’ai donc créé un menu fusion mexicain et méridional. Cela a été incroyable.

Clark a commencé dans un endroit à Monona mais a récemment déménagé à Stoughton où elle utilise le Pancake Cafe comme base. «J’ai un partenariat avec eux maintenant et ce week-end, nous présenterons nos brioches à la cannelle Palate Pleasure dans leur menu. Ils sont faits maison et énormes. Les gens voyagent pour voir s’ils y sont encore. Je pense qu’ils vont très, très bien faire », elle dit. «Plus les gens achètent, plus ils seront disponibles.»

Clark est occupé à des événements de restauration et fait maintenant ses dîners du dimanche le samedi au Pancake Cafe. «J’ai vendu tous les dimanches au cours des trois derniers mois», dit-elle. «C’est donc une bénédiction.»

Palate Pleasure Des brioches à la cannelle sont «roulées» ce week-end au Pancake House de Stoughton.

Clark dit qu’elle animera bientôt des cours de cuisine à la Pancake House. Clark et ses amis lancent également une initiative intitulée «Healthy Wednesday Wellness Days».

«Ce seront trois entreprises minoritaires – moi-même, Keena [Atkinson], un instructeur de conditionnement physique et Pancake Cafe », dit-elle. «Nous allons faire un cours de fitness WERQ, je fournirai un repas sain par la suite et Drew [Ghelfi, owner of the Pancake House] fournira des repas aux enfants. Et il sera sponsorisé par TDS.

«Nous n’apporterons pas seulement une certaine diversité à cette ville, mais nous apporterons également du bien-être à notre communauté», ajoute-t-elle.

Clark, comme le chef Rod avant elle, qui était célèbre pour son travail de bénévole et pour son temps et ses ressources pour organiser des démonstrations de cuisine saine pour la communauté, sait à quel point il est important de faire des choses positives dans la communauté. Clark a récemment préparé de la nourriture pour le 3e brunch annuel Juneteenth Soul Food, par exemple.

«Lorsque le chef Rod est décédé, je me suis rapproché de Drew Ghelfi, propriétaire de Pancake Cafe, et qui a travaillé directement sous le chef Rod pendant deux ans et demi. Donc, beaucoup de citations et de dictons que le chef Rod m’ont inculqués que je manquais, quand Drew et moi nous sommes associés, j’ai l’impression d’avoir récupéré tout cela », dit Clark.

Patience Clark, propriétaire de Palate Pleasures, et Drew Ghelfi, propriétaire de Pancake Cafe

«Une chose que nous essayons de faire est de nous assurer que nous sommes là pour notre communauté parce que le chef Rod, numéro un, voudrait cela, et deuxièmement, nous sommes des minorités dans cette communauté qui font des progrès que beaucoup de minorités à Madison n’ont pas pu faire », poursuit-elle. «Je dirais certainement que le chef Rod a beaucoup d’influence sur la façon dont je gère les affaires, la façon dont je m’engage avec mes clients et la façon dont je veux que tout le monde me connaisse et se sente en famille. Je veux qu’ils sachent qu’ils peuvent venir me voir pour n’importe quoi.

«Le chef Rod a organisé mon mariage gratuitement me connaissant depuis un an et demi. C’est plutôt cool », ajoute-t-elle. «Donc, je dois le payer aux autres dans ma communauté et je m’inspire du chef Rod.»

Véritable Birria Tacos et huile de piment Birria

Alors que Palate Pleasures prépare des plats réconfortants historiques et traditionnels du monde entier, Clark dit que ses spécialités sont ses tacos à la birria et ses crevettes et son gruau. Vous pouvez consulter toutes ses offres sur Facebook, Instagram ou sur Site Web de Palate Pleasures.

«Le type de repas« Choix du chef »que je fais… c’est un concept que peu de restaurants et de traiteurs ont à Madison,» dit Clark. «Il n’y a pas beaucoup de gens qui peuvent vendre et dire:« C’est ce que je veux cuisiner. Je veux le mettre au menu et il se vend toujours. »Je sens vraiment que le contact de ma grand-mère est avec moi, bien sûr. »

Clark dit qu’elle veut que les gens apprécient sa nourriture parce qu’elle est à la fois saine et délicieuse.

«J’adore aider ma communauté à trouver des alternatives à la cuisine réconfortante qui ne soit pas riche en cholestérol et en gras», dit-elle. «On peut toujours bien manger mais aussi manger un peu plus sainement.

«Si vous mordez dans ma nourriture et que vous êtes calme et que vos yeux roulent à l’arrière de votre tête… vous êtes comme« Oh, mon Dieu ». C’est ce que j’aime voir», ajoute-t-elle. «Nous vous disons généralement d’enlever vos chaussettes parce que nous allons les faire tomber de toute façon. Je tire ma satisfaction de rendre les gens heureux et satisfaits. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *