State House District 7 – David Tarnas


Note de l’éditeur: Pour l’élection primaire du 8 août à Hawaï, Civil Beat a demandé aux candidats de répondre à quelques questions sur leur position sur divers sujets et sur leurs priorités s’ils étaient élus.

Ce qui suit est venu de David Tarnas, candidat démocrate pour le State House District 7, qui comprend North Kona, North Kohala et South Kohala.

Accéder à Civil Beat’s Guide des élections pour des informations générales, et vérifiez les autres candidats sur le bulletin de vote pour les élections primaires.

1. Hawaï a été profondément affectée par la pandémie de coronavirus. L’impact le plus important concerne peut-être l’économie et l’industrie du tourisme, qui ont été le principal moteur économique d’Hawaï. Pensez-vous que les chefs d’État ont géré efficacement la réponse au virus, y compris l’approche des tests et des soins de santé ainsi que les ordonnances de maintien à domicile qui ont causé de graves dommages économiques? Qu’auriez-vous fait différemment?

Bien que l’administration ait bien fait, il est temps de dévoiler le plan de réouverture des voyages hors de l’État sans quarantaine. Il est temps de reconstruire notre économie pour qu’elle soit plus résiliente et plus autonome en diversifiant les industries qui fournissent la plupart de nos emplois et les choses dont nous avons besoin dans la vie quotidienne. Notre économie est trop dépendante du tourisme, ce qui nous rend très vulnérables aux perturbations indépendantes de notre volonté. Nous pouvons maintenir une quarantaine pour tous les voyageurs hors de l’État, mais avec un modèle comme l’Alaska pour permettre des voyages sans quarantaine avec des tests.

Si nous pouvons maintenir nos niveaux de virus très bas, alors nous pouvons nous vendre aux voyageurs internationaux et continentaux comme un lieu sain et sûr pour des vacances. Cela nous aidera à ouvrir l’industrie du tourisme, les hôtels et les locations de vacances légales à court terme. Alors qu’Hawaï lèvera les restrictions de quarantaine pour les voyageurs transpacifiques, le tourisme se rétablira à une échelle adaptée pour répondre à la demande et capable de prendre en charge l’éloignement physique, l’hygiène des mains, le port de masques, le dépistage et l’assainissement des surfaces couramment touchées.

Le tourisme sera toujours important pour notre économie insulaire à Hawaï, mais pas aussi dominant. C’est pourquoi nous devons diversifier l’économie de notre île, afin de ne pas être si dépendants du tourisme.

2. Le budget de l’Etat fait face à des déficits records. Comment équilibreriez-vous le budget? Que feriez-vous couper? Que protégeriez-vous?

Ma suggestion est de procéder à une réduction systémique du budget de l’État dans toutes les agences et tous les programmes. Cela éliminerait tous les postes vacants qui figurent dans tous les budgets des différents organismes. Il y a des postes vacants dans de nombreux programmes et parties du gouvernement de l’État qui peuvent être éliminés et entraîner des économies importantes pour le budget de l’État.

3. Que pensez-vous qu’il faudrait faire pour diversifier l’économie? Que feriez-vous en tant que représentant élu pour y arriver?

Je préconise une législation qui appuie le développement économique qui offre des emplois valables et une qualité de vie saine aux membres des communautés locales en renforçant les principales industries de l’île que sont l’agriculture, le tourisme, les loisirs océaniques, l’astronomie, la construction et la formation militaire; diversifier l’économie insulaire avec des industries nouvelles et émergentes fondées sur le savoir et des industries basées sur les ressources, y compris les énergies renouvelables, la production distribuée à grande échelle de nourriture et de carburants, la foresterie, l’aquaculture, la biotechnologie marine, les technologies de l’information, la surveillance des océans et la R-D sur les technologies énergétiques et l’espace R&D technologique; et le renforcement de l’éducation publique et de la formation de la main-d’oeuvre offrant un apprentissage tout au long de la vie à la communauté.

Je continuerai à soutenir le financement pour aider à bâtir ces industries par le biais de programmes à NELHA et PISCES, DOFAW et DBEDT. Je continuerai également de plaider pour le financement de programmes au DLNR et DOA pour contrôler les espèces exotiques envahissantes qui peuvent dévaster notre agriculture et nos forêts. L’État a besoin d’un plan de relance économique clair pour redémarrer notre marché du tourisme, de la bonne taille pour s’adapter à l’ère COVID et protéger la santé publique. Nous devons également diversifier notre économie dans des secteurs qui tirent parti de nos avantages concurrentiels. J’ajouterai mes idées et mon enthousiasme pour encourager les entreprises et les investisseurs à ce qu’Hawaï soit l’endroit à venir.

4. Êtes-vous satisfait des projets actuels de règlement des dettes non capitalisées de l’État? Sinon, comment proposeriez-vous pour répondre aux obligations de retraite et de santé des fonctionnaires? Seriez-vous en faveur de réductions des prestations, y compris des cotisations de retraite des fonctionnaires, compte tenu des insuffisances budgétaires liées au virus?

Oui, avant le krach économique du COVID-19, je pense que nous étions sur la bonne voie pour payer les dettes non financées de notre État. L’échéancier des paiements a été repoussé en raison de la baisse des recettes fiscales. Mais nous devrons travailler à la reprise de notre économie et ensuite rattraper notre retard sur le calendrier des paiements.

5. L’action de l’État contre le virus a révélé de profondes divisions au sein des plus hauts niveaux du gouvernement, y compris entre la législature et le gouverneur David Ige. Il sera en fonction deux ans de plus, alors que feriez-vous pour garantir la confiance du public dans les fonctionnaires et les hauts dirigeants d’Hawaï?

Je continuerai de bien travailler avec les autres membres de la Chambre, du Sénat et de l’administration Ige. Je continuerai également de fournir régulièrement des mises à jour informatives à mes électeurs au moyen de bulletins électroniques, en répondant aux courriels et aux appels téléphoniques, et en participant à des assemblées publiques virtuelles et à d’autres programmes de sensibilisation.

6. Les décès récents de citoyens aux mains de la police ont déclenché des manifestations et des appels à des réformes dans tout le pays, visant principalement à prévenir la discrimination à l’égard des personnes de couleur. Dans quelle mesure voyez-vous cela comme un problème pour Hawaï? Que faut-il faire pour améliorer le maintien de l’ordre et la responsabilité de la police dans tout l’État? Appuyez-vous les efforts de réforme de la police, comme la divulgation obligatoire des dossiers d’inconduite par les services de police et le financement adéquat des commissions de surveillance de l’application de la loi qui ont été créées ces dernières années?

Je suggère que nous adoptions le projet de loi 285, qui oblige les services de police de comté à divulguer à l’Assemblée législative l’identité d’un agent lors de la suspension ou du renvoi d’un agent à compter du rapport annuel de 2021. Le projet de loi modifie la Loi sur les pratiques uniformes en matière d’information pour permettre l’accès du public aux informations sur les agents suspendus lorsque la suspension survient après le 1er mars 2020.

Je recommande également que nous adoptions le projet de loi 933 de la Chambre, qui crée un programme d’intervention en cas de crise et de déjudiciarisation au ministère de la Santé pour détourner ceux qui en ont besoin vers des soins de santé appropriés et les éloigner du système de justice pénale.

7. Hawaï est le seul État occidental à ne pas avoir de processus d’initiative citoyenne à l’échelle de l’État. Soutenez-vous un tel processus?

Non.

8. La loi hawaïenne sur les archives publiques exige que les archives publiques soient mises à disposition chaque fois que possible. Le gouverneur David Ige a suspendu les lois sur le gouvernement ouvert en vertu d’un ordre d’urgence pendant la pandémie. Êtes-vous d’accord ou en désaccord avec son action? Que feriez-vous pour vous assurer que le public a accès aux réunions publiques et aux documents publics en temps opportun?

Je suis en faveur d’un accès public en temps opportun aux dossiers publics et aux réunions publiques ouvertes. Je pense qu’il était raisonnable de suspendre temporairement les lois sur la transparence gouvernementale en vertu de l’ordonnance d’urgence. Mais, cet accès public devrait être rétabli dès qu’il est sûr.

En attendant, je préconise des réunions ouvertes, des audiences en direct et des réunions des organes décisionnels gouvernementaux.

9. Que devrait faire Hawaï pour se préparer aux effets du changement climatique, y compris l’élévation du niveau de la mer et les menaces pour les récifs? Quelle est l’importance de cette priorité pour vous?

Je pense que c’est une priorité absolue pour Hawaï de s’attaquer aux effets du changement climatique et de l’élévation du niveau de la mer. J’ai parrainé le House Bill 765, qui exige d’incorporer des projections d’élévation du niveau de la mer dans tous les nouveaux plans et mises à jour des plans existants de l’État. J’ai parrainé le projet de loi 2194 visant à réduire le nombre de digues et de rivages blindés approuvés le long de notre littoral. J’ai également introduit les HB 1459 et HB 2701 pour convertir les taxes sur les carburants en taxe sur le carbone.

Je continuerai à soutenir l’Initiative marine 30X30, avec pour objectif que d’ici 2030, Hawaï gère efficacement au moins 30% de nos zones marines côtières. En 2019, j’ai dirigé un effort législatif fructueux qui a obtenu un financement supplémentaire pour soutenir la consultation des parties prenantes de la Division des ressources aquatiques du DLNR dans tout l’État alors qu’ils élaborent un plan de gestion des pêches et des ressources marines pour mettre en œuvre cette initiative marine 30X30. Cette consultation garantit l’implication des pêcheurs, des familles hawaïennes autochtones ayant des liens ancestraux avec ces zones, des plongeurs, des plaisanciers et autres intervenants. Les nombreux autres facteurs de stress des récifs coralliens doivent également être gérés et atténués, comme la surpêche; utilisation accrue de la navigation de plaisance, de la plongée et des loisirs océaniques; blanchissement accru des coraux en raison de la hausse des températures de la mer; et une érosion côtière accrue entraînant une plus grande sédimentation.

10. Selon vous, quel est le problème le plus pressant auquel votre district est confronté? Que ferez-vous à ce sujet?

Je soutiens la construction du télescope de trente mètres sur Mauna Kea. Hawaï peut accueillir l’un des derniers télescopes optiques à grande échelle au sol qui seront probablement construits pendant longtemps. Je demande instamment que le projet TMT avance pour être construit et exploité d’une manière conforme au permis d’utilisation du district de conservation dûment approuvé par l’État.

Mon rôle est de défendre la protection de l’environnement, la sécurité publique et les ressources culturelles et historiques, ainsi que la construction et l’exploitation sûres et responsables du TMT. Je soutiens l’astronomie en tant qu’activité économique très importante sur notre île. Je travaille également pour soutenir nos écoles publiques à travers l’éducation STEM. Je plaiderai pour une croissance des industries afin de soutenir TMT et les autres observatoires du Mauna Kea qui peuvent employer nos futures générations de résidents hawaïens et hawaïens.

Je crois fermement que l’avenir d’Hawaï est plus brillant si nous adoptons le TMT et l’astronomie comme une utilisation appropriée du Mauna Kea, et que nous créons et mettons également en œuvre un nouveau cadre de gestion et de gouvernance du Mauna Kea avec l’engagement actif de la communauté, des observatoires, avec les nombreux autres acteurs du Mauna Kea. Ce serait un gagnant-gagnant pour Mauna Kea.

11. La pandémie de coronavirus a mis au jour de nombreuses failles dans la structure et les systèmes d’Hawaï, allant de la technologie obsolète à la disparité économique. Si vous pouviez profiter de ce moment pour réinventer Hawaï, vous appuyer sur ce que nous avons appris et créer un meilleur État, une meilleure façon de faire les choses, que feriez-vous? Veuillez partager une grande idée que vous avez pour Hawaï. Soyez innovant, mais précis.

Ma principale recommandation est d’adopter le projet de loi de la Chambre 2543 pour soutenir l’éducation de la petite enfance. J’ai parrainé et voté pour HB 2543, qui établit l’objectif de fournir à tous les enfants de 3 à 4 ans qui sont dans les deux ans précédant l’entrée à la maternelle l’inscription à un programme préscolaire d’ici 2030 et attribue cette responsabilité à la petite Coordonnateur de l’apprentissage, basé au bureau du gouverneur.

Le projet de loi attribue des fonds et autorise des postes pour le programme Preschool Open Doors; élargit l’admissibilité de ce programme des enfants de 4 ans à tous les enfants de 3 à 4 ans qui sont dans les deux ans précédant l’entrée à la maternelle; exige des rapports annuels sur les revenus et les dépenses du fonds spécial pour l’apprentissage préscolaire; établit un programme pour le Département des services à la personne pour octroyer des subventions aux écoles maternelles; attribue des fonds au DHS pour étendre son système informatique afin de gérer les informations sur la fréquentation de la prématernelle et les besoins en matière de garde d’enfants et pour sous-traiter et gérer des programmes préscolaires et de garde d’enfants; affecte des fonds pour construire des salles de classe pour les programmes de pré-maternelle d’immersion en langue hawaïenne; et affecte des fonds pour construire des salles de classe de services d’apprentissage précoce sur la propriété de la bibliothèque publique.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *