Utiliser des cadres de santé publique pour expliquer la cybersécurité


Pendant des années, les gouvernements ont signalé que les pandémies et les cyberattaques étaient les principaux risques auxquels leur pays était confronté. Le premier est déjà arrivé. La transmission virale rapide du COVID-19 n’a que trop bien montré à quel point les maladies infectieuses peuvent créer des troubles au niveau mondial et des dommages socio-économiques majeurs.

Mais qu’en est-il de ce deuxième risque énorme? Alors même que nous continuons à lutter contre le coronavirus, il est opportun de considérer la nécessité d’une cyber-préparation afin de protéger les intérêts économiques et sociétaux de notre société de plus en plus numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *